Le monde ludique de Jarjar26


APERÇU

ANDEAN ABYSS (GMT)
1 - 4 joueurs

Andean Abyss est un jeu de Volko Ruhnke, reconnu pour son excellent Wilderness War et son tout dernier Labyrinth - the war on terror, actuellement en développement et disponible en précommande sur le P500 de GMT.


PLAYTEST

J’ai joint l’équipe des playtesteurs en janvier dernier, j’ai donc eu la chance d’y jouer quelques parties, dont même quelques-unes avec le développeur du jeu, très reconnu dans le monde du jeu de guerre, M.Joel Toppen.

C’est une première expérience comme playtesteur, qui est forte intéressante ! C’est une chance d’être aux premières loges du jeu avant sa sortie, d’interagir sur son développement et de participer aux échanges entre le développeur et l’auteur sur certaines règles ou situations.  Volko à une oreille très attentive sur nos commentaires et n’en laisse aucun passer.

LES CONCEPTS DU JEU

Si j’en reviens donc au sujet principal, soit Andean Abyss, ce jeu se veut une simulation des conflits entre insurgés et le gouvernement en Colombie au cours des années 1990 et 2000, joués par 4 factions : le gouvernement, le cartel, les marxistes (FARCS) et les paramilitaires (AUC). Il est de type CDG, mais très particulier, puisque les cartes ne se retrouvent pas dans les mains des joueurs, mais bien visibles de tous. En fait, 2 cartes sont visibles, la première qui est la carte active donc l’évènement ou certaines actions pourront être jouées par certains joueurs et la seconde carte, non active, qui nous permet de voir le prochain évènement. Donc les joueurs auront en prendre une décision importante à chaque tour de jeu : est-ce que je joue l’évènement ou l’action ? ou encore j’attends au prochain tour  ? Car si le joueur choisit de jouer la carte active, il ne pourra pas jouer sur la prochaine carte. Concept vraiment intéressant !


LE DÉROULEMENT DU JEU

Le jeu se déroule comme suit, on vérifie sur la carte active quelle faction à priorité, priorité qui change de carte en carte. Le joueur de la faction prioritaire choisit ce qu’il veut faire avec la carte :

- jouer l’évènement
- jouer une action normale
- jouer une action normale et une action spéciale
- passer

Si le joueur ne joue pas l’évènement, il peut choisir une action normale parmi 4 choix et peut aussi choisir d’exécuter une action spéciale parmi 3 possibles. Les actions normales du gouvernement sont différentes de ceux des insurgés ( les 3 autres factions).  Par contre, pour les 3 actions spéciales possibles, elles sont toutes différentes pour chaque faction, ce qui donne une saveur de jeu différente pour chaque faction. 

Comme dans Dominant Species, c’est le festival du cube sur le plateau, et ces cubes se promènent d’une région à une autre dépendamment des évènements et actions choisies. Le thème des actions nous met bien dans l’ambiance du jeu : se rallier, attaquer, terroriser, extorquer, embusquer, assassiner, cultiver, soudoyer, éradiquer et kidnapper. 

Une phase spéciale surviendra au maximum 4 fois dans la partie, lorsqu’une carte propagande sera jouée. Si au début de cette phase, une des factions a achevé son objectif (fait à noter que les objectifs du jeu sont différents pour chaque faction) elle est déclarée gagnante. Sinon, une série d’évènements survient : le gouvernement exerce son contrôle en améliorant le support de la population de chaque ville ou département (région) qu’il contrôle puis le FARC en fera autant, mais en diminuant le support (en augmentant l’opposition). De nouvelles ressources seront rajoutées à chaque faction (les ressources permettre d’exécuter les actions lors des tours normales). Le gouvernement pourra redéployer des troupes ou encore augmenter le contrôle policier le long de ses frontières et finalement un nouveau président pourrait être élu, ce qui pourrait affecter le joueur du gouvernement ou le joueur des FARC.

MES PREMIÈRES IMPRESSIONS

Ce jeu, comme Labyrinth  : the war on terror ou voir même Twilight Struggle, sera vu comme un jeu de guerre, car il traite d’actions politiques qui dégénèrent en conflits armés. Mais par contre, il peut être vu comme un jeu de gestion et de majorité, car on ne parle pas ici d’un jeu de guerre typique, c’est à dire avec déploiement sur des fronts, des sièges, des zones de contrôle, ou encore de ravitaillement, mais bien de différents types d’action et d’évènements qui influent sur la présence de cube dans les diverses régions du plateau et pour lequel les majorités peut modifier l’exécution des actions et leurs résultats. Ceci dit, il pourra donc plaire à beaucoup de joueurs de jeux de société. 

Le jeu offre une excellente asymétrie entre les différentes factions, une tendance bien à la mode ces jours-ci dans les jeux de société. Mais par contre, cette asymétrie peut offrir de bons mots de tête à qui conque tentera de lire ce que ces adversaires tentent de faire, surtout lors des premières parties. 

Andean Abyss est un excellent jeu, avec des règles pas trop complexes. Il est très prenant, assez lourd, la durée des parties est variable (2-5 heures) qui dépend sur quelle carte propagande la partie se terminera.  Il y a certains temps morts entre les tours des joueurs, mais ces temps morts permettre à notre cerveau de récupérer ;) Je lui  prédis un très bon succès ! À précommander les yeux fermés.

Page du jeu sur GMT ici

Videos de présentation du jeu ici


Pour ceux et celle qui participeront au JAB en avril, il y a de bonnes chances que j’apporte un prototype avancé du jeu.

À suivre … !

Pour la version anglaise de cet article, cliquez ici


  1. jarjar26 a publié ce billet
To Tumblr, Love PixelUnion